NOUS RECRUTONS DES EQUIPES DE FACADIERS

février 22, 2022

Comment différencier un isolant souple d’un isolant rigide ?

DD Isolation

 

Vous venez de faire vos premiers pas dans le domaine de l’isolation et vous avez du mal à différencier les isolants ? C’est normal… Quand on débute, la distinction n’est pas facile. Les isolants souples et ceux rigides diffèrent l’un de l’autre sur plusieurs points. Découvrez ici, les principaux critères qui permettent de les différencier !

 

Isolants souples : destinés à l’isolation intérieure

 

Les isolants souples sont principalement utilisés pour l’isolation par l’intérieur. Du fait de leur souplesse, ils s’ajustent rapidement aux supports. Leur application ne nécessite pas les mêmes manœuvres mécaniques que celles requises pour installer des équipements destinés à l’isolation extérieure.

Grâce à leurs faibles densités qui oscillent entre 40 à 55 kg/m², ils se placent aisément au niveau des ossatures en bois ou en métal. Leur flexibilité leur permet de venir à bout des imperfections que présentent une structure tout en éliminant les espaces vides pouvant générer des ponts thermiques. Pour améliorer leur performance, il est recommandé de les placer selon la méthode d’isolation croisée.

 

Avantages des isolants souples

 

Les isolants souples présentent de multiples avantages :

  • Leur application est très simple et ne nécessite pas beaucoup d’effort.
  • Vous pouvez facilement les couper tout en leur donnant les formes que vous désirez à l’aide d’un couteau ou d’une scie électrique.
  • Résistant, ils perdurent dans le temps sans se comprimer.

 

Inconvénients des isolants souples

 

Le principal inconvénient des isolants souples réside dans leur processus de fabrication. Par ailleurs :

 

  • Ils nécessitent une démarche de conception très complexe ainsi que l’ajout d’un composant de liaison pour la formation des panneaux.
  • De plus, leurs coûts sont plus élevés que ceux des isolants en vrac.

 

Différents types d’isolants souples

 

Vous retrouverez les isolants flexibles sous diverses formes :

  • Panneaux flexibles en laine de bois,
  • Panneaux de cellulose,
  • Panneaux souples en lin ou en chanvre.
  • Des panneaux élaborés à travers un mélange de fibres existent aussi.

 

Ceux fabriqué à partir de chanvre et de bois conviennent pour isoler les murs par l’intérieur ainsi que les combles perdus. Ce sont des isolants que vous pouvez placer et découper facilement grâce au voile de cellulose. Les équipements constitués de lin sont quant à eux adaptés aux cloisons et aux murs ayant des ossatures en bois.

Pour tous les types d’isolants souples que vous choisissez, il est recommandé d’installer un imperméable à l’extérieur et un pare-vapeur à l’intérieur pour améliorer ses performances thermiques et prolonger sa pérennité.

 

Isolants rigides : destinés à l’isolation extérieure

 

Les isolants rigides de densités oscillant entre 110 et 260 kg/m³ représentent une excellente solution pour isoler thermiquement et acoustiquement les habitats par l’extérieur. Utilisés comme doublure pour revêtir les murs, ils garantissent que ni le froid, ni les bruits ne soient propagés dans votre maison. Comme alternative, vous pouvez utiliser des panneaux rigides fixés au mur recouvert préalablement d’enduit. Dans ce cas, vous n’aurez plus besoin d’installer des structures supplémentaires pour soutenir la finition.

 

La plupart des panneaux rigides cumulent des propriétés isolantes et anti-pluie. Il convient alors de les placer selon la méthode sarking au-dessus des chevrons à l’extérieur de votre domicile. En raison de leur utilisation externe, il faut que les panneaux rigides présentent mécaniquement et physiquement une énorme résistance. Ils doivent également être étanches et disposer d’une forte capacité d’injection d’eau située au-delà de 1 kg/m².

 

Avantages des isolants rigides

 

  • Vous trouverez sur le marché, des panneaux rigide d’épaisseurs variables de 5 mm à 240 mm (10, 20, 30, etc.).
  • Vous pouvez les découper très facilement en vous munissant d’une scie circulaire.
  • Leur application est extrêmement simple et ils peuvent rester sous la pluie durant 1,5 mois sans pour autant se détériorer

Si vous souhaitez réaliser de manière optimale une isolation phonique dans votre habitation, un isolant rigide extérieur représente votre meilleur allié. Ils vous permettront de vous débarrasser des nuisances sonores extérieures quand vous êtes chez vous.

 

Inconvénients des isolants rigides

 

Comme inconvénients :

  • Les isolants rigides extérieurs présentent un aspect plus épais contrairement aux isolants souples.
  • En sus de ça, leurs coûts sont très élevés

 

Différents types d’isolant rigide extérieur

 

On retrouve les isolants rigides extérieurs sous différentes formes notamment : la laine de bois, de verre, de roche et le polystyrène. Par ailleurs, pour la réalisation de l’isolation thermique en partant de l’extérieur, la demande du marché devient de plus en plus exigeante. Les principaux constructeurs conçoivent alors des panneaux isolants très performants.

La dernière en date ? Les panneaux en fibre de bois ! Il s’agit d’une réalisation innovante en bloc ultra-durable qui a été préalablement traités pour être hydrofuge. Ils sont spécialement utilisés pour l’isolation des façades et des toitures extérieures.

 

Quelques suggestions

 

isolation-isolant-laine

 

Vous pouvez vous servir des panneaux rigides pour l’isolation extérieure des façades, des planchers et des toits. Soyez toutefois vigilant pendant la sélection du matériau de même que l’épaisseur des panneaux. Vous devez en effet tenir compte des facteurs suivants :

  • les techniques d’applications,
  • les résultats escomptés.

Maintenant, vous savez comment différencier les isolants souples des isolants rigides. En fonction de vos besoins, vous êtes libre de choisir ce qui vous conviendrait le mieux. Notez néanmoins que l’isolant souple est utilisé à l’intérieur d’une concession tandis que celui rigide sert à l’extérieur !

4.7/5 - (7 votes)
Demander un devis