NOUS RECRUTONS DES EQUIPES DE FACADIERS

février 22, 2022

Isolation polystyrène expansé : de plus en plus incontournable

DD Isolation

 

L’isolation thermique est une solution indispensable pour maintenir la température à l’intérieur d’une pièce et faire des économies d’énergie. Il existe plusieurs types d’isolants qui peuvent servir dans le cadre d’un projet d’isolation thermique. C’est le cas du polystyrène expansé qui devient de plus en plus populaire, en raison des nombreux avantages qu’il offre. Découvrez ici toutes les informations sur l’isolation sur en polystyrène expansé !

 

Le polystyrène expansé : qu’est-ce que c’est ?

 

Le polystyrène expansé est un isolant synthétique issu d’un dérivé du pétrole : le naphta. Il peut prendre une couleur grise ou blanche selon le fabricant. Cet isolant plus connu sous le sigle de PSE est un des plus utilisés de sa catégorie. Il est fabriqué à partir de billes de polystyrènes qui prennent du volume au contact de la vapeur d’eau. Pour accélérer la prise de volume, on y ajoute du pentane.

 

Sous l’effet de l’augmentation de la température, ces billes peuvent atteindre jusqu’à quarante fois leur volume initial. À la fin de la réaction chimique, on obtient un produit synthétique composé de 2 % de matière et 98 % d’air. Les petites billes sont condensées dans des moules pour former des plaques. Le PSE a une masse volumique de 10 à 30 kg par mètre cube.

 

Cette architecture cellulaire favorise une isolation parfaite composée presque entièrement d’air. C’est toute cette légèreté qui lui confère son pouvoir isolant.

 

polystyrene-expanse

 

Les avantages et inconvénients de l’isolation au polystyrène

 

Avant de faire usage de l’isolant au polystyrène expansé, il est important de connaître tous les avantages et inconvénients. Découvrons alors les bénéfices et limites liés à son utilisation.

 

Les avantages du polystyrène expansé

 

Le PSE est un isolant adapté à la fois pour l’intérieur et pour l’extérieur et est apprécié pour ses performances calorifiques. La demande est très forte pour ce produit. Il est très accessible et a l’avantage d’être peu couteux. En effet, il offre de nombreux avantages du point de vue de la mise en œuvre, du pouvoir isolant et de la durée de vie.

 

Son installation est généralement très simple, car il est très facile à manipuler. Aussi résiste-t-il bien dans les milieux humides sans risque de détérioration. Il est imperméable à l’eau contrairement à la laine qui se tasse plus vite. Il bénéficie d’une longue durée de vie, environ 50 ans, voire 75 ans. C’est d’ailleurs l’isolant le plus répandu chez les artisans.

 

Par ailleurs, le PSE résiste bien sous la compression en raison de sa densité ultra légère. Il est parfait pour passer l’hiver en toute quiétude. Cependant, pour une meilleure résistance à la pression, les professionnels de l’isolation proposent le polystyrène extrudé, toutefois moins respectueux de l’environnement que le PSE.

 

Les produits en polystyrène expansé sont certifiés Acermi (association pour la certification des matériaux isolants) et sont faciles à recycler.

 

Étant en vrac, ce matériau s’adapte à toutes les formes souhaitées. C’est donc une solution idéale pour l’isolation des combles perdus.

 

Il est généralement conseillé pour l’isolation des toitures, des combles, des rampants, des murs et du plancher. Ce produit est disponible sous plusieurs formes :

 

  • en plaques ;
  • en vrac à injecter ;
  • en matériaux composites.

 

Dans certains cas, votre chantier peut être pris en charge. Vous pourrez bénéficier de subventions afin de réduire les frais liés à l’isolation de votre habitation. A Bruxelles, par exemple, celles-ci peuvent aller de :

 

  • 35 à 55 €/m² pour une isolation de toiture ;
  • 35 à 45 €/m² pour les murs intérieurs ;
  • 50 à 90 €/m² pour les façades extérieures ;
  • 35 à 45 €/m² pour le sol de la maison.

 

Il est également à noter que le montant de la prime peut varier en fonction de votre revenu et du type de matériau utilisé. Si ce dernier est naturel, vous bénéficierez d’un bonus de 15 €/m², ce que vous ne toucherez pas en utilisant le polyester expansé.

 

Les inconvénients du polystyrène expansé

 

Le PSE, en dépit de ses nombreuses qualités, présente néanmoins certaines limites. C’est un très mauvais isolant sonore. Il n’arrive pas à piéger les sons à l’intérieur d’une pièce, mais il peut toutefois amortir les chocs des objets au sol. Pour en faire un isolant acoustique, les fabricants proposent du polystyrène argenté plastifié.

 

Aussi, ce n’est pas l’isolant le plus respectueux de l’environnement, car il est issu du pétrole. Le liège est une alternative plus écologique.

 

En outre, le PSE n’est pas résistant au feu. Il faut l’ignifuger et l’associer à d’autres matériaux, comme le plâtre par exemple, pour réduire les dégâts en cas d’incendie. Par ailleurs, sa combustion libère une énorme quantité de monoxyde et du dioxyde de carbone (CO et CO2). Ces gaz dangereux pour la santé peuvent être source de maladies respiratoires.

 

Par ailleurs, il est inadapté aux anciennes infrastructures. Les rongeurs en sont très friands et peuvent l’abîmer. Notez que ces agressions amenuisent les performances réelles de cet isolant. Il faut prévoir des mesures pour repousser ces nuisibles des installations.

 

Au fil du temps, il peut perdre en volume et se tasser. Il est également sensible aux produits corrosifs.

 

 

polystyrene-expanse

 

La mise en œuvre du polystyrène expansé

 

L’isolation au polystyrène expansé peut être réalisée dans plusieurs endroits de la maison. On le retrouve sur le marché, sous la forme de panneaux avec des épaisseurs variées en fonction des besoins.

 

Le PSE est indiqué pour les travaux de rénovation de votre logement, si vous souhaitez maitriser le nombre de ponts thermiques. Les plaques peuvent être collées à l’aide de chevilles ou fixées à l’aide d’un mortier.

 

Polystyrène-expansé-tout-savoir-sur-lisolation-au-polystyrène

 

Prix de l’installation de l’isolant au polystyrène

 

Il existe plusieurs variantes du polystyrène. Certains fournisseurs en proposent avec des protections anti-incendie par exemple. On peut y ajouter une bande de laine de roche. Les plaques sans compléments de revêtement coutent environ 10 à 15 €/m2. Les prix augmentent lorsqu’on leur ajoute une couche de plâtre, soit environ 12 €/m2 par une plaque achetée.

 

Avec le polystyrène en panneau, le coût est d’autant plus cher et peut grimper jusqu’à 50 €/m2 sans les taxes. Ces plaques sont préconisées pour l’isolation d’une dalle en terre-plein. Les panneaux avec une épaisseur assez faible procurent l’isolation nécessaire pour passer l’hiver sans inquiétude. Pour les passionnés de bricolage, l’installation est simple et peut être faite sans forcément avoir recours un spécialiste.

 

Prix de l’installation de l’isolant au polystyrène en billes

 

Les polystyrènes en forme de billes sont utilisés pour combler les creux et coûtent généralement 35 €/m2 sans la main d’œuvre. Dans le cas d’une isolation extérieure, les tarifs peuvent être de l’ordre de 100 €/m2. Doté d’un excellent rapport qualité-prix, le polystyrène expansé est l’un des meilleurs isolants synthétiques. Il s’adapte à tous les besoins et représente une solution écologique.

4.9/5 - (7 votes)
Demander un devis