Spécialiste de l'isolation des murs, toitures, greniers et maisons

Contactez-nous via NOTRE FORMULAIRE ou par téléphone au 010/68.91.00

Conseils

Isolation : le drone aussi a un rôle à jouer

Dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction de maison, l’isolation est un aspect à ne pas négliger. La détection de déperditions thermiques n’est cependant pas une mince affaire dans ce cas. Heureusement depuis quelque temps, le drone, associé à une caméra thermique, peut constituer une excellente aide, donnant la possibilité d’obtenir des photos aériennes et infrarouges.

À qui s’adresse cette solution ?

Avant de répondre à cette question, il est important de faire une brève présentation de ce système. Ce dernier associe drone et caméra thermique pour faciliter le repérage des origines de déperditions thermiques sur le toit ou au niveau de la façade. Ce qui permettra d’obtenir des photos aériennes et infrarouges sur lesquelles les points de déperditions thermiques sont présentés en rouge.

Ce système devra ainsi intéresser les particuliers qui souhaitent faire des travaux d’amélioration de leur isolation, mais qui veulent obtenir un meilleur bilan pour bien les mener. Il est aussi adressé aux communes ou collectivités ayant le besoin d’évaluer au plus près les performances énergétiques de leur parc immobilier. Il s’agit, par ailleurs, d’une solution permettant aux travailleurs du domaine du bâtiment de mieux mener leurs activités.

Un dispositif destiné à mieux connaître ses besoins thermiques

Actuellement, le nombre de professionnels qui optent pour cet outil pour faire leur diagnostic thermique ne cesse d’augmenter. Ce qui ne devrait pas étonner au vu des avantages qui y sont liés :

  • Possibilité d’obtenir rapidement un bilan thermique présentant des images thermiques nettes et précises
  • Angles de vue plus nombreux et hauteur qui ne constitue pas un obstacle à l’obtention de données satisfaisantes.
  • Zones difficiles d’accès des façades et de la toiture sont facilement atteignables grâce à la souplesse et la maniabilité du dispositif.

Ces atouts donnent aux professionnels la possibilité d’avoir une bonne base pour commencer les travaux d’amélioration énergétique d’un bâtiment.

Une utilisation facile pour un objectif louable

Avec une réglementation thermique de plus en plus exigeante, un outil capable de détecter les moindres sources de pertes de chaleur au niveau des toitures et des façades est plus que nécessaire. Les résultats qu’il fournit permettent de planifier de la meilleure des manières les travaux d’isolation destinés à diminuer sensiblement la consommation d’énergie d’un bâti. Pour son utilisation, il suffit de respecter deux étapes.

  • La première consiste à faire voler le drone au niveau du toit ou des façades, sous plusieurs angles et à toutes les hauteurs, pour prendre des photographies infrarouges.
  • La deuxième étape est celle de la visualisation des défauts d’isolation et des sources de déperditions de chaleur sur lesdites photos.

Il existe cependant quelques règles auxquelles il faut se soumettre pour obtenir de bons résultats avec un drone équipé d’une caméra thermique. La plus importante concerne la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur du bâti. Elle doit être de 15 degrés ou plus. Il est également recommandé de faire le diagnostic au cours des journées couvertes, les rayons du soleil pouvant être à la source de photos affichant du rouge même s’il y a vraiment de pertes d’énergie.

Faut-il pour autant se passer d’un professionnel ?

En découvrant cette solution, certains d’entre nous penseront sûrement qu’ils peuvent désormais se passer d’un professionnel pour la réalisation d’un bilan thermique et des travaux d’isolation y afférents.

Pourtant, comme pour n’importe quel type de projet, il n’y a rien de mieux que de tout confier à un professionnel qui connaît réellement tous les enjeux de l’isolation thermique des bâtiments. Celui-ci est, par ailleurs, le mieux qualifié pour interpréter les éléments des photos prises par le drone au cours du diagnostic. Il s’assurera, de plus, que ce dernier soit réalisé de la manière la plus précise possible. Ce qui permet donc de répondre au mieux aux besoins du bâti, en achetant les isolants les plus adaptés.

Il est aussi à noter que le drone n’a pas, pour vocation, de remplacer un métreur, un directeur de travaux ou un architecte pour le diagnostic énergétique d’un bâtiment. Il s’agit « seulement » d’un outil de repérage complémentaire pour apporter des éléments supplémentaires à ceux qui ont été déjà trouvés au cours d’un travail de terrain. Son utilisation permet tout de même de garantir une expertise de qualité, toutes les parties d’une façade ou de la toiture pouvant être atteintes. De quoi éviter de refaire les mêmes travaux tous les 2 ou 3 ans.

Retour
Mentions légales

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.